guide d'entretien des plantes calathea warscewiczii

Comment entretenir sa plante de Calathea Warscewiczii

Les plantes calathea warscewiczii sont des plantes tropicales qui poussent dans les régions chaudes et humides. Elles ont besoin d’un apport en lumière, mais pas trop, et d’une bonne humidité.

Il faut donc les placer dans une pièce lumineuse mais pas directement exposée au soleil.

Le substrat doit être humide, mais pas trempé.

L’arrosage doit être modéré, mais régulier.

Les calathéas sont très sensibles à la pollution de l’air.

Il faut donc éviter de les placer près des fenêtres ouvertes ou près des appareils de chauffage ou de climatisation. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette plante, nous allons voir ensemble comment bien l’entretenir pour qu’elle soit belle et en bonne santé.

La culture du pothos

Présentation de la plante

La calathéa warscewiczii est une plante d’intérieur. Cette plante épiphyte appartient à la famille des aracées. Elle peut atteindre plusieurs mètres de hauteur et possède de grandes feuilles persistantes découpées, pouvant être vert foncé ou vert clair selon les espèces.

La couleur des fleurs est rouge.

Les feuilles peuvent être lancéolées, cordiformes ou réniformes, selon l’espèce. Un calathéa qui a été cultivée en pot aura tendance à former une rosette de feuilles au centre du pot. Pour obtenir un bel effet visuel dans votre intérieur, vous pouvez opter pour un grand pot et installer votre plante dedans. Pour ce faire, il faut prêter attention à sa taille et son diamètre afin qu’elle puisse bien s’adapter à son contenant.

guide d'entretien des plantes calathea warscewiczii

Origine de la plante

La plante Calathéa Warscewiczii est originaire de l’Asie du Sud-Est, et plus précisément de la forêt tropicale humide de Bornéo. Elle fait partie des plantes qui se développent dans les zones marécageuses. Ses fleurs sont blanches ou roses et ses fruits, appelés « capsules » sont sphériques ou allongés.

La plante pousse à l’état sauvage dans les régions tropicales d’Indonésie, mais également en Malaisie. Elle peut atteindre une hauteur de 1 à 2 mètres et elle se multiplie par bouture ou par semis.

Les feuilles larges ont un aspect rugueux et elles sont vert foncé sur le dessus tandis qu’elles sont bleues au revers.

La plante n’est pas toxique pour l’homme ni pour les animaux domestiques car elle ne contient pas de latex à la différence du cacaoyer par exemple. Cette plante ne possède pas non plus d’arôme particulier comme cela peut être le cas pour le café par exemple. En revanche, elle est très appréciée pour son goût amer prononcé qui rappelle celui du cacao et du thé vert chinois (Gunpowder).

Il existe des variétés aux fleurs blanches et aux fruits rouges (uniquement utilisée en cuisine).

Les fruits peuvent être consommés comme des raisins secs après avoir été trempés dans l’alcool.

Le calathéa est notamment cultivée dans les pays suivants : Indonésie, Malaisie…

Conditions de culture idéales

Les conditions de culture idéales pour la plante calathéa sont les suivantes: – La température, idéalement située entre 20 et 25°C. – L’humidité doit être comprise entre 50 et 70% (ce n’est pas une obligation) – Le sol doit être légèrement acide (pH compris entre 6,0 et 7,5). – Une exposition chaude est conseillée (le soleil au-dessus des feuilles). – Un arrosage régulier mais non excessif. – Pas d’engrais chimiques ni de pesticides.

Repiquage et multiplication

Le repiquage et la multiplication sont deux techniques qui permettent de multiplier rapidement les plants. Elles ne sont pas toutefois adaptées à tous les types de plantes. Cette méthode est particulièrement efficace sur les jeunes semis qui ont déjà atteint une certaine taille.

Le repiquage est une technique utilisée pour effectuer un bouturage, c’est-à-dire que l’on prélève des éléments du pied mère afin de créer des clones identiques en les transplantant dans un substrat avec lequel ils seront faciles à cultiver.

Les avantages du repiquage et de la multiplication : La multiplication permet de réduire le temps d’attente entre la plantation et la récolte. Elle permet également d’augmenter la production grâce au nombre important de pieds créés par rapport au nombre initial.

Inconvénients du repiquage et de la multiplication : La culture en pot n’est généralement pas conseillée car elle ne favorise pas l’enracinement et limite donc le développement ultérieur des plantes.

Il peut être difficile d’identifier facilement les clones résultants si on ne dispose pas d’un microscope ou d’une loupe binoculaire spéciale pour observer leurs racines. De plus, il est possible que des parasites viennent coloniser vos cultures en raison du grand nombre de plants disponibles.

Entretien et soins

L’entretien et les soins pour une calathéa sont faciles.

Il est important de donner régulièrement de l’eau à votre plante, mais il ne faut pas la noyer.

Vous pouvez aussi lui donner un peu d’engrais une fois par mois.

Vous pouvez également changer l’eau de votre aquarium toutes les semaines environ et veillez à ce qu’elle n’accumule jamais dans le fond du bocal. Si vous remarquez que votre plante a des feuilles jaunies ou sèches, cela signifie qu’elle manque d’humidité et qu’elles ont besoin d’être rafraîchies.

Maladies et parasites

C’est lorsqu’il a commencé à faire très chaud que le moustique tigre est apparu dans plusieurs régions françaises. Dans les mois à venir, il va se propager un peu partout et cette espèce de moustique pourrait s’avérer être une vraie menace pour la santé publique.

Les moustiques tigres ont une piqûre qui provoque des boutons rouges sur la peau, ce qui peut engendrer des complications si on ne prend pas rapidement les mesures nécessaires. Ces piqûres de moustiques tigres peuvent entraîner différentes maladies dont certaines concernent l’homme (comme la dengue ou encore le chikungunya). De plus, ces insectes sont également vecteurs du paludisme et autres maladies infectieuses.

Il faut savoir que les femelles moustiques tigres pondent leurs œufs dans un environnement humide et chaud. C’est pour cette raison qu’en été, elles se développent particulièrement bien dans des zones comme les jardins où l’eau stagnante est présente. Pour limiter la prolifération de cet insecte, il faut donc procéder à l’assainissement de votre espace vert afin que celui-ci soit sec et sans eau stagnante.

Lorsque vous aurez terminer ce travail, il convient alors de faire un traitement anti-moustique efficace pour éviter qu’ils ne reviennent trop vite.

Plantes compatibles

En général, les plantes sont des organismes vivants qui peuvent supporter un milieu donné.

Les plantes se développent au sein d’un environnement spécifique et ont besoin de certaines conditions pour pousser. Par conséquent, il faut tenir compte de la nature du sol, de l’emplacement de la plante, des conditions climatiques et même du moment de sa plantation.

Il est aussi important d’adopter une attitude particulière vis-à-vis des différents éléments tels que le soleil, l’humidité ou encore les parasites. Pour réussir à faire pousser des plantes en bonne santé dans votre jardin, il est essentiel de connaître les caractéristiques propres à chaque type de végétal.

Utilisation en décoration

Pourquoi ne pas utiliser les calathéas ? Ce sont des plantes qui se prêtent particulièrement bien à la décoration. Pour cela, il vous suffit de choisir un pot adapté, d’y planter une ou plusieurs plantes et le tour est joué !

Le calathéa est une plante d’intérieur facile à entretenir qui peut croître en intérieur, mais aussi en extérieur. Il faut cependant savoir que cette plante tropicale n’est pas adaptée à toutes les régions de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *