Comment faire un potager

Le potager est un espace de culture destiné à la production de légumes.

Il peut être installé en pleine terre ou dans des bacs, mais il est souvent installé sur une terrasse ou un balcon.

Il existe différents types de potagers : le potager traditionnel, le potager en carrés et le potager surélevé. Nous allons voir tout cela en détail dans ce guide.

Choisir le bon endroit pour votre potager

Souvent, les gens décident de planter leur potager dans un endroit où ils peuvent facilement s’occuper de lui. Dès lors, il est important de prendre en considération certains facteurs avant de choisir le bon emplacement pour votre potager.

Il faut savoir que la plupart des jardiniers plantent leurs cultures dans un endroit qui n’est pas adapté à ce type d’activité. En effet, il est difficile de se soucier des plantes et des cultures quand on a besoin d’un espace extérieur pour faire du jardinage.

Les personnes qui ont une maison avec un grand terrain peuvent toutefois être en mesure de cultiver leurs légumes sur une partie du terrain sans trop y toucher. Si cette option vous convient, vous pouvez opter pour un coin ombragé ou semi-ombragé et installer votre jardin sur une petite parcelle au milieu du jardin arboré.

Vous pouvez également profiter des zones plus proches de la maison et y planter vos légumes si elles sont bien exposées au soleil. Privilégiez également les endroits qui offrent un sol riche en nutriments et qui ne sont pas trop humides ou trop secs. Par exemple, si vous habitez près d’une rivière, privilégiez les endroits situés à proximité car cela facilitera grandement la collecte d’eau durant la saison chaude afin que vos cultures soient abritée durant cette saison.

comment faire un potager

Améliorer la qualité de votre sol

L’amendement de votre sol est une étape importante pour la bonne croissance de vos plantes. En effet, cela permet d’optimiser la qualité nutritive du sol et d’apporter des éléments nécessaires à la croissance de vos plantes.

L’amendement du sol peut se faire de différentes manières, en fonction des besoins et des possibilités :

  • Par le compostage :
  • Le compostage permet l’élimination naturelle des déchets verts qui sont mélangés avec du fumier et du terreau.
  • Il permet également l’apport d’engrais organique directement assimilable par les racines.
  • Par le paillage :
  • Le paillage est une couverture protectrice qui recouvre entièrement ou partiellement un espace vert.Le paillage limite l’arrosage et le désherbage.

Faire un bon choix de plantes

Le potager est le cœur de votre jardin. En plus d’être un lieu où vous pourrez cultiver des fruits et légumes, il peut être aussi un lieu de dépaysement et d’apaisement. Pour réussir la culture de vos plantes, il faut faire un bon choix de plantes.

Il faut prendre en compte les conditions climatiques du lieu où vous souhaitez installer votre potager, mais également les différents usages que vous envisagez pour celui-ci. En outre, il est important de savoir que le choix des plantes n’est pas une chose à prendre à la légère. Dans ce qui suit, nous allons vous donner quelques conseils pour bien choisir les plantes qui composeront votre potager :

  • Faites en sorte que le sol soit adapté aux cultures
  • Choisissez des variétés résistantes.
  • Optez pour des espèces locales.
  • Mettez en place un système d’arrosage efficace.

Bien les arroser

Pourquoi faut-il arroser son potager ? L’arrosage dans un potager est une opération indispensable.

Il est important de bien arroser son jardin pour éviter la prolifération des mauvaises herbes, qui risquent de rapidement prendre le dessus sur vos plantations. Mais il ne s’agit pas seulement de cela.

L’arrosage permet aussi au sol de garder sa fraîcheur et lui permettra de conserver toute son humidité. Enfin, l’arrosage permet à l’air et aux rayons du soleil d’atteindre les racines des plantes plus facilement et plus efficacement. Si votre terre est argileuse, il sera judicieux d’arroser régulièrement votre potager par petites quantités pour éviter que la terre ne soit trop compacte et qu’elle ne retienne pas l’eau en surface. Pour ce faire, nous vous recommandons d’utiliser un pulvérisateur ou une bouteille coupée à moitié afin de récupérer le surplus d’eau sans trop tasser le sol.

Les fertiliser

En créant votre potager, vous allez devoir vous occuper de son entretien. Pour ce faire, il faut le fertiliser.

Il existe différents types de fertilisants qui sont destinés à différentes utilisations.

La première chose à savoir est qu’il est important d’apporter un engrais au sol environ une fois par mois pour avoir des résultats satisfaisants.

Il existe plusieurs types d’engrais : les engrais organiques et les engrais minéraux.

Les engrais organiques se composent d’un mélange de matières végétales ou animales comme la cendre de bois ou encore le guano. Ces matières sont riches en azote, phosphore et potassium et peuvent être utilisés pour amender le sol ou encore pour nourrir les plantes du jardin potager.

Les engrais minéraux quant à eux contiennent des éléments chimiques (azote, phosphore) qui permettent aux plantes de grandir rapidement et donc d’augmenter la production des légumes tout en garantissant une bonne qualité gustative aux récoltes que nous mangeons.

  • Les amendements
  • Les déchets du jardin

Les protéger des parasites

Les parasites sont des organismes vivants qui peuvent, dans certains cas, être nuisibles pour votre potager. Pour éviter de voir votre récolte se faire décimer par ces indésirables, il est important de savoir reconnaître les parasites et d’agir en conséquence.

Les principaux parasites du potager sont les pucerons, les limaces et les escargots.

Il existe différents moyens d’éloigner ces espèces indésirables de son potager :

  • La mise en place de plantes couvre-sol comme la lavande ou l’ortie permet d’empêcher la pousse des plantes sauvages au niveau du sol.
  • La présence de plantes grimpantes comme le chèvrefeuille autour du potager permet d’éviter que des animaux viennent y gratter la terre.
  • L’utilisation de paillage (branches broyées) permet aussi de protéger le sol contre certains insectes et rongeurs.

Les cueillir à point

Les légumes que nous proposons sont cueillis au moment où ils sont à point et présentent une qualité gustative optimale. Cependant, il est possible de les cueillir plus tôt dans la saison si vous le souhaitez.

Les légumes frais se conservent très peu de temps, quelques jours au réfrigérateur et jusqu’à 3 semaines si vous les congelez.

Le meilleur moyen de conserver les légumes frais consiste à les cuire ou à les blanchir avant de les congeler. Pour cela, il faut commencer par bien laver vos légumes, puis choisir la méthode de conservation qui convient le mieux en fonction du type de légume : blanchissage (concerne surtout les salades), déshydratation (pour des fruits), ébullition (pour des soupes), cuisson (pour des haricots)… Vous pouvez aussi opter pour un stockage sous vide pour conserver davantage vos produits frais, ce qui permet d’augmenter leur durée de conservation.

Il existe différents types d’emballages sous vide : en sachet gaufrés ou non, en rouleaux ou encore en barquettes. Pour faire votre choix entre ces différents types d’emballage sous vide, demandez-vous quelle sera votre utilisation finale du produit emballé : consommation immédiate ? Stockage plus long ? Autres ?

Entretenir votre potager

Un potager est un petit espace où vous pouvez cultiver des légumes, des fleurs ou des plantes aromatiques. C’est aussi le lieu idéal pour faire pousser toutes sortes de fruits et de légumes que vous pourrez consommer frais. Pour que votre potager soit productif, il faut bien entendu y apporter quelques soins. Commencez par préparer le sol. Ce dernier doit être bêché puis ameubli en profondeur avant d’y planter les graines. Assurez-vous que la terre qui vous servira à constituer votre potager soit saine et ne contienne pas trop d’herbes indésirables, car cela réduirait la qualité de production de vos plantes. Arrosez ensuite régulièrement votre potager afin qu’il reste toujours humide et fertile. Nourrissez également les plantes avec du compost à chaque fois que nécessaire, en particulier au cours des premières semaines après la plantation. Si possible, utilisez une toile géotextile pour protéger les cultures contre les mauvaises herbes et autres insectes nuisibles comme les limaces et les escargots. Tuteurez également certaines variétés de légumes grimpants (tomates, poivrons) pour qu’ils ne se développent pas trop rapidement. Après avoir bêché le sol, installez un paillage sur toute sa surface (couche de matière organique). Cela permettra de limiter le développement des mauvaises herbes sans empêcher la croissance des racines qui seront alors à l’abri du gel au moment du repiquage.

Lorsque vos plants auront atteint une taille suffisante (environ 10 centimètres), il sera temps de les repiquer dans

La préparation des jardins d’accueil au Jardin botanique

Il faut un sol riche en matière organique et une exposition ensoleillée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.