comment prendre soin d'une plante d'alocasia

Alocasia : comment prendre soin de votre plante d’intérieur

L’alocasia est une plante d’intérieur très populaire. Elle est originaire de l’Asie du Sud-Est et de l’Inde, mais elle se trouve aussi en Afrique, en Amérique du Sud et en Australie. Cette plante tropicale appartient à la famille des Agavacées et possède des feuilles vertes qui peuvent atteindre jusqu’à 1 mètre de long. Elle pousse bien dans un sol humide et riche en nutriments.

L’alocasia nécessite beaucoup de lumière, mais pas directement au soleil.

Il faut donc le placer près d’une fenêtre orientée vers le sud ou vers l’est.

VERTUS ET BIENFAITS DE LA CITRONNELLE A DÉCOUVRIR

Comment arroser une plante d’Alocasia ?

Il est primordial de procéder à l’arrosage de votre plante d’Alocasia. Pour cela, il faut veiller à ce que le sol soit humide, mais pas trop.

L’arrosage doit être régulier, et il est recommandé de surveiller la quantité d’eau dont bénéficie votre plante.

Vous pouvez utiliser un brumisateur pour humidifier l’air ambiant.

Il est conseillé d’utiliser une eau non calcaire pour arroser sa plante d’Alocasia, afin de limiter les risques de brûlure des feuilles en cas d’exposition prolongée au soleil. Pour profiter pleinement de votre Alocasia, vous pouvez installer un système d’irrigation par goutte-à-goutte ou par minuterie qui permettra à l’air et à l’eau de circuler autour de la plante toute la journée.

Vous pouvez également utiliser un vaporisateur pour pulvériser un peu d’eau sur les feuilles afin qu’elles ne se déshydratent pas trop rapidement. Si vous souhaitez obtenir plusieurs exemplaires du même Alocasia (pour une décoration intérieure), il est préférable que le sol soit relativement sec en permanence afin qu’il puisse supporter le poids des nombreux pots contenant les différents plants.

comment prendre soin d'une plante d'alocasia

Comment fertiliser une plante d’Alocasia ?

L’Alocasia est une plante tropicale qui nous vient d’Asie. Elle se décline en deux variétés : l’Alocasia Calidora et l’Alocasia Macrorrhizos. Cette plante appartient à la famille des Araceae, elle-même incluse dans celle des Asparagacea, sous-famille des Liliidae.

L’Alocasia est originaire du sud de la Chine, où il pousse sur les berges des cours d’eau.

L’Alocasia est facile à cultiver, mais il faut toutefois respecter quelques règles pour le garder en bonne santé et obtenir un beau feuillage. Tout comme les autres plantes succulentes, l’alocacia ne possède pas de racines et son système radiculaire est très limité ce qui explique sa rareté en culture. En effet, si on veut obtenir une belle rosette bien fournie, il faut tailler régulièrement la partie supérieure de la plante afin que les nouvelles pousses puissent se développer correctement et que le feuillage reste dense. Pour ce faire on peut utiliser un outil pointu muni d’une lame ou encore une petite scie pliante équipée d’un manche flexible pour ne pas abîmer les jeunes pousses fragiles situées au centre de la plante. Pour fertiliser votre alocacia vous avez plusieurs choix :

  • Le meilleur engrais spécial « orchidée »
  • La terre spécial orchidée
  • Les mélanges prêts à l’emploi comme celui vendu par Floraquatic.

Comment repiquer une plante d’Alocasia ?

Vous souhaitez cultiver une plante d’Alocasia, mais vous ne savez pas comment procéder ? Nul besoin de vous inquiéter. En suivant ces quelques conseils, vous pourrez facilement repiquer votre plante.

Comment tailler une plante d’Alocasia ?

Il est important de tailler votre plante d’Alocasia une fois par an. Cela lui permettra de conserver sa forme et de garder une bonne santé.

La taille périodique d’une plante vous permet également d’ajuster la taille des feuilles aux besoins de celle-ci.

Il est conseillé de garder les parties mortes sur le tronc et les tiges afin que la plante ne s’étouffe pas.

Il est recommandé de couper les feuilles mortes à la base, car elles risquent d’empêcher la plante de respirer et d’assurer sa croissance, ce qui peut provoquer un dépérissement du tronc ou un affaiblissement des racines. Pour bien tailler votre Alocasia, il faut enrouler la tige avec un fil ou une ficelle avant la mise en terre. Prenez soin à ce que le fil soit placé juste au niveau du sol afin que le collet soit placé entre quatre feuilles (deux sur chaque côté). Une autre technique consiste à utiliser des attaches en plastique pour maintenir les feuilles ensemble jusqu’à ce qu’elles deviennent assez grandes pour être coupées sans endommager le reste de la plante.

Lorsque vous coupez vos feuilles, prenez garde à ne pas endommager le collet (petite zone située entre le haut du tronc et les premières petites feuilles). Coupez toujours lorsque la température extérieure est clairement supérieure à 10 °C, sinon vous risquez de tuer votre Alocasia.

Comment hiverner une plante d’Alocasia ?

L’Alocasia est originaire des forêts tropicales d’Afrique et d’Asie. Cette plante aime les climats chauds et humides. Elle se développe plus lentement dans les régions tempérées, mais elle peut supporter des périodes de gel prolongées jusqu’à -20 °C.

Il est donc possible de hiverner une plante d’Alocasia en la protégeant du gel. Pour ce faire, il faut lui apporter un maximum de lumière et éviter un excès d’humidité.

Lorsque la température descend sous 0 °C, il faut couper toutes les parties florales afin que la plante ne subisse pas un stress supplémentaire à cette période de l’année.

Les feuilles fanent au fur et à mesure qu’elles tombent pour faire place à des nouvelles qui repartiront au printemps suivant. Dès que le sol est sec, il faut rempoter la plante en veillant à ce qu’elle bénéficie toujours du soleil direct. Après avoir hivernalisé votre Alocasia, reprenez-la au printemps suivant en prenant soin de ne pas abîmer les racines durant cette période. Si vous êtes intéressés par l’achat d’un Alocasia ou simplement par le plaisir d’en posseder une chez vous, allez voir notre site : https://www.plantalandia-shop.com/fr/.

Maladies et parasites courants chez les plantes d’Alocasia

Les alocasias sont des plantes tropicales d’intérieur très appréciées pour leurs feuilles en forme de lance. Elles se déclinent en plusieurs variétés, certaines étant particulièrement adaptées à la culture en intérieur.

Les alocasias sont sensibles aux changements de température et supportent mal les courants d’air.

Il est donc préférable de les installer dans une pièce où la température ne descend pas en-dessous de 15°C le jour et ne monte pas au-dessus de 20°C la nuit. Cependant, il existe des variétés qui peuvent supporter un climat plus froid, comme l’alocasia macrorrhiza ‘Black Velvet’.

L’alocasia macrorrhiza ‘Red Dragon’ a également une bonne résistance au froid et peut être installée sur votre terrasse ou balcon si celui-ci ne descend pas en-dessous de 0°C pendant la nuit. Ces plantes ont besoin d’une exposition lumineuse mais limitée pour bien se développer. Elles ont besoin d’un arrosage régulier mais modéré et doivent être nourries tous les quinze jours avec un engrais liquide dilué (1/10). Une fois que vos alocasias auront bien repris, elles pourront être taillées après la floraison afin que les feuilles puissent continuer à produire des racines et former une touffe compacte. Si vos alocasias sont placées trop près du chauffage ou du radiateur par exemple, elles risquent de brûler. Pour éviter cela, il est conseillé d’installer votre alocasia entre 30 cm et 1m50 du mur le plus proche.

Quelles sont les plantes d’Alocasia les plus courantes ?

Les Alocasias sont des plantes d’intérieur très appréciées pour leurs feuilles décoratives.

Il en existe de nombreuses variétés, notamment les Alocasia macrorrhizos, les Alocasia amazonica et les Alocasia polyphylla.

Les Alocasias sont originaires d’Asie et d’Amérique du Sud. Elles ont été introduites en Europe au XIXème siècle, où elles ont rapidement conquis nos intérieurs.

L’Alocasia est une plante facile à entretenir qui ne demande pas beaucoup de soins spécifiques. En général, il suffit de lui offrir un emplacement lumineux mais sans soleil direct et une température comprise entre 18°C et 20°C.

L’Alocasia a besoin d’une hygrométrie élevée (60-90%), cependant il est préférable de ne pas arroser la plante trop régulièrement afin de ne pas faire pourrir ses racines qui se trouvent au niveau du collet (partie située juste en-dessous des feuilles). Pour limiter l’arrosage, vous pouvez placer la plante sur un lit de gravier ou dans un pot rempli de terreau spécial cocotier par exemple.

Vous pouvez également recouvrir son contenant d’un sachet plastique transparent afin que le substrat puisse bien respirer.

Où puis-je acheter une plante d’Alocasia ?

Vous pouvez acheter une plante d’Alocasia à un vendeur de jardinage ou dans un magasin spécialisé. Pour trouver un vendeur, vous pouvez rechercher sur Internet ou dans les Pages Jaunes.

Vous pouvez également vous adresser aux clubs de jardinage amateurs des environs.

Les Alocasias sont relativement faciles à entretenir et peuvent être conservés en pot en toute saison, même en hiver.

Il est important de choisir un sol bien drainé pour que l’eau puisse s’écouler correctement du pot vers le sol. Une fois par semaine, il est recommandé de retirer la plante du pot pour aider à éliminer les dépôts calcaires qui se forment sur les feuilles et autour des racines.

Vous devrez fertiliser votre plante au printemps avec un engrais liquide dilué (1:10). Si vous envisagez de conserver votre Alocasia en pleine terre, veillez à ce qu’elle soit exposée au soleil du matin ou du midi afin qu’elle puisse profiter pleinement des rayons du soleil.

Le meilleur endroit pour planter une Alocasia est une zone abritée et chaude où le sol reste humide durant toute la saison, mais pas trop humide non plus car cela favoriserait le développement de maladies fongiques telles que l’oïdium et l’anthracnose.

Il est préférable d’installer la plante dans une zone ombragée plutôt que directement exposée au soleil direct afin qu’elle ne subisse pas trop de chaleur ni trop de froid et elle aura besoin alors d’un arrosage fréquent pour garder le sol humide tout au long de la saison.

L’alocasia est une plante tropicale d’intérieur très facile à entretenir. Elle ne demande pas de soins particuliers, si ce n’est un arrosage régulier et parfois un rempotage lorsque la plante a tendance à se dégarnir du bas. Les alocasias sont des plantes idéales pour les débutants, qui apprécieront de pouvoir observer leurs feuilles en forme de cœur tourner sur elles-mêmes au gré du vent et de laisser libre cours à leur imagination en la décorant avec des petits objets (papillons, étoiles, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *